Ionic Treasury of Marmaria (SD 33) : Treasury of Massalias (Marseilles) ?

Aeolic Treasury
Aeolic Treasury
trésor_éolique_
trésor_éolique_

EFA 6316

Aeolic Treasury
Aeolic Treasury

Old photograph

Aeolic Treasury
Aeolic Treasury

EFA 8205

Aeolic Treasury
Aeolic Treasury

FD Fig.57

Aeolic Treasury
Aeolic Treasury

FD Fig.xx

Old photographs (around 1900)
Vue des deux trésors, ionique et dorique
Hans Pomtow (1920)
Two Treasuries of Marmaria
Two Treasuries of Marmaria

H. Bulle. Published by Pomtow

Plan du trésor : état actuel et état restitué
actual plan and reconstructed plan
actual plan and reconstructed plan
base moulding
base moulding

Comparison between different ionic treasuries walls

datation : 530-520 av. J.-C ?

L'attribution à Marseille provient à la fois du style (phocéen) que du fait qu'on sait que les Massaliotes avaient offert un trésor à Delphes, trésor récupéré par les Romains. Un fragment d'architrave, trouvé vers la fontaine Castalie, portant les lettres ...]ΣΑΛ[... semble bien provenir du trésor.

Mais c'est par erreur que l'on a parfois qualifié ce trésor d'éolique, car rien dans son architecture ne renvoie au style éolique (l'Eolide est une région au nord-ouest de l'Asie mineure) caractérisé par des chapiteaux très différents.

graphics of the Treasury
Dessins : Youri Fomine
Aeolic Treasury
Aeolic Treasury

Reconstructed façade (Y. Fomine / G. Daux)

Aeolic Treasury : details
Aeolic Treasury : details
Fragments de la façade
Isometric view of the Treasury
Isometric view of the Treasury

H. Tavernier / D. Laroche

Double capital
Double capital
Architrave with inscription
Architrave with inscription

Dedicatory of the Massaliotes

Sima with anthemion
Sima with anthemion
Various blocs of the Treasury
Antae capital
Antae capital
chapiteau double à palmes
Décor du soffite du larmier : frise de palmettes et lotus
reconstitution isométrique des murs avec emplacement des blocs remarquables
(Didier Laroche / Hélène Tavernier-Kusnir)
3D reconstruction models of the Treasury
(UMR 3495 CNRS/MC MAP, École d'architecture de Marseille)
Treasury
Treasury

GAMSAU Marseille

Treasury
Treasury

EFA - EDF - CRAI

Treasury
Treasury

GAMSAU Marseille

Treasury, detail
Treasury, detail

GAMSAU Marseille

Le trésor a fait lobjet de plusieurs restitutions informatiques. une première fois lors du bimillénaire de Marseille (1985, GAMSAU), puis en 1996 par le laboratoire du CRAI-Nancy, enfin à l'occasion de "Marseille, capitale culturelle" (2013) à nouveau par le GAMSAU de l'école d'architecture de Marseille. Cette dernière reconstitution a été présentée dans le cadre d'une exposition à la Vieille Charité (2013).

Ainsi ont pu être vérifiées les données d'une architecture qui, en dépit du faible nombre de blocs retrouvés, est assez bien connue.

Treasury, detail roof
Treasury, detail roof

GAMSAU Marseille

Treasury, detail roof
Treasury, detail roof

EFA - EDF - CRAI

Dans le cadre du programme actuel de recherches sur Marmaria, l'édifice fait l'objet d'une étude visant à vérifier les informations publiées jusqu’à présent, concernant la destination exacte de cet édifice, les aménagements qui ont été faits au cours de son histoire et son rapport avec les autres édifices de la terrasse.