Sanctuaire d'Athéna

(moderne "Marmaria")

 

1/1

1/1

1/2

La terrasse appelée "Marmaria" à l'époque moderne fut fouillée dès 1838 par l'architecte allemand Laurent, et on y reconnu le sanctuaire d'Athéna décrit par Pausanias et d'autres auteurs anciens. La fouille reprit en 1901, à la suite de celle du sanctuaire principal et du gymnase.

Tout de suite apparurent des problèmes entre les informations fournies par ces auteurs et les vestiges mis au jour.

1/3

Plan de Marmaria dressé après les fouilles (Replat, Keramopoullos)

Restitutions du sanctuaire d'Athéna par Claude Golvin, 1996.

1/1

1/1

Ces problèmes d'interprétation des monuments ont reçu le nom d' "énigmes de Marmaria" et ont conduit à une littérature abondante, sans qu'aucune des nombreuses solutions proposées n'ait réussi à faire consensus.

En 1996, une nouvelle étude fut entreprise, avec l'aide du Mécénat technologique et scientifique d'EDF, sur l'ensemble des monuments, qui permit de faire des progrès, mais sans résoudre les principaux problèmes restés en suspens.

Cette étude, ayant amplement recours à l'informatique, avait pour but de montrer le renouvellement des méthodes de travail généré par l'ordinateur.

Marmaria, General view
Marmaria, general view from East
Temple of Athena & tholos
Eolian treasury and temple of Athena
Treasuries of Marmaria

Une des causes des difficulté rencontrées est le peu d'informations fournies par Pausanias sur la "série de temples que l'on trouve en rentrant dans la ville". Aucune inscription ne permet d'identifier sûrement les bâtiments de la terrasse, donc de nombreuses possibilités de lecture du texte et d'identifications des bâtiments sont possibles.

Site d'informations sur Delphes, créé par Didier Laroche

 

  • Twitter Basic
  • Facebook Basic
  • Instagram Basic
  • Pinterest Basic
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now