autres divinités

Si Apollon, après sa prise de possession de l'oracle, est le dieu de Delphes, d'autres dieux et déesses sont vénérés dans ce lieu, soit qu'ils étaient déjà présents avant l'arrivée d'Apollon, soit que leur culte se soit développé par la suite.

Parmi les dieux qui ont précédé Apollon, on peut citer Gâ, la déesse de la Terre, première gardienne de l'oracle, sa fille Thémis et Poséidon, un dieu de la première génération, qui avait un autel à l'intérieur du temple.

Parmi les dieux qui apparaissent ensuite, Athéna, avec son sanctuaire détaché, occupe la première place. Le culte d'Artémis, sœur d'Apollon, est attesté mais on n'a pas retrouvé son temple; leur mère Létô est mentionnée dans les inscriptions mais ne semble pas avoir bénéficié d'un culte, même si il y avait un rocher dit "rocher de Létô".

Asclépios - un fils d'Apollon - possède un sanctuaire, mais c'est surtout Dionysos qui, à partir du IVe s. av. J.-C., prend une place importante en gardant l'oracle pendant l'absence annuelle d'Apollon.

Thémis et Thésée
1/2

Coupe attique à figures rouges

Peintre de Kodros, vers 440.

Antikenmuseum Berlin

Scène sensée représenter Egée, père de Thésée, consultant l'oracle, dont la prophétesse est Thémis, fille de Gâ.

On voit qu'ici Thémis pratique la divination par consultation d'objets (cléromantie), ce qui fait dire à certains qu'elle ne prophétisait pas dans un état de transe, de possession.

En fait, on ne sait pratiquement rien du fonctionnement de l'oracle auquel les auteurs anciens font des allusions vagues et contradictoires.

Triade apollinienne

Artémis, Apollon jouant de la cithare et leur mère Létô, ce que l'on a coutume d'appeler la Triade apollinienne, occupent le centre du tableau, encadrés par Hermès et Zeus.

La triade est souvent invoquée, avec Athéna, dans les serments prononcés, transcrits dans les inscriptions de Delphes.

Néanmoins, contrairement à d'autres sites comme Délos et Claros, Artémis et Léto ont un rôle assez secondaire à Delphes.

Artémis Apollon Létô
1/1

Asclépios

fontaine dite Asclepieion
1/1

Secteur de "l'Asclépieion"

On considère, à cause de tessons inscrits trouvés dans les parages, que l'ensemble formé par une fontaine très ancienne (a droite) et un massif rectangulaire qui pourrait être un autel, est le sanctuaire d'Asclépios.

Comme souvent à Delphes, la preuve manque.

Asclépios, fils d'Apollon, était le dieu de la médecine.

Dionysos vieux debout
1/1

Dionysos

Dionysos est un dieu tardivement venu dans le Panthéon grec. Sa personnalité est difficile à discerner et son apparence varie entre celle d'un jeune homme ou celle d'un vieillard.

Son tombeau était réputé se trouver dans le temple, mais il renaissait chaque année., comme Osiris en Égypte.

A Delphes, il est représenté dans le fronton du temple, accompagné de ménades (appelées aussi Bacchantes), jeunes femmes qui l’accompagnent dans des cérémonies débridées, de type orgiaque.

Son animal fétiche est la panthère.

Le couple Apollon/Dionysos, qui inspira Nietzsche, représente deux attitudes opposées qui se partageaient la responsabilité du sanctuaire : la mesure et la démesure.

Mais seul Apollon prophétisait.

naissance de Dionysos
1/1