Euromos se situe dans le territoire antique de la Carie, le sud-ouest de l'Asie mineure, à 10 km au nord de l'ancienne capitale Mylasa (aujourd'hui Milas)

Situé le long de la route qui mène au nord vers Héraclée du Latmos, la ville fait l'objet de fouilles depuis 2013, sous la direction du Pr. Dr. Abuzer Kizil (université de Muğla)

Gravure du temple par Hilair (extrait des Voyages en Orient de Choiseul-Gouffier, 1794)

Euromos

Euromos carte
Euromos carte
press to zoom
William Pars, 1784, Καρία, άποψη του ναού του Διός στον Εύρωμο (Ayakli)
William Pars, 1784, Καρία, άποψη του ναού του Διός στον Εύρωμο (Ayakli)
press to zoom
topografik
topografik
press to zoom
temple_recadré
temple_recadré
press to zoom
gravure_Choiseul_18e_siècle_couleur
gravure_Choiseul_18e_siècle_couleur
press to zoom

William Pars, 1784,

Les premières représentations du temple, par les voyageurs de la fin du XVIIIe siècle, nous montrent la ruine dans un état très proche de son état actuel. L'absence de village à proximité du site est une des raisons de sa sauvegarde.

10653865_877154248976279_5744791679563765917_n
10653865_877154248976279_5744791679563765917_n
press to zoom

Des photos exceptionnelles prises au milieu du XIXe siècle (Joseph-Philibert Girault De Prangey 1843) nous montrent également le bâtiment pratiquement tel qu'il est aujourd'hui, à part les interventions des années 70.

Euromos photo Joseph-Philibert Girault De Prangey 1843
Euromos photo Joseph-Philibert Girault De Prangey 1843
press to zoom

vues actuelles du temple

On remarque le "naiskos" (petit temple) qui abritait la statue de culte.

Les blocs en béton sont le résultat d'une restauration malheureuse entreprise dans les années 70.

Un nouveau projet de restauration est à l'étude pour remonter partiellement les murs, dont de nombreux blocs sont conservés.

DSC07153
DSC07153
press to zoom
sécos 4
sécos 4
press to zoom
sécos 1
sécos 1
press to zoom
erkmen_se_euro04
erkmen_se_euro04
press to zoom
DSC06972
DSC06972
press to zoom
DSC06970
DSC06970
press to zoom
Anil_euromos12
Anil_euromos12
press to zoom
sékos_23
sékos_23
press to zoom
sékos_18
sékos_18
press to zoom

Le temple était dédié à Zeus Lepsynos, une variante locale du dieu principal vénéré dans la région sous différentes formes, notamment dans le sanctuaire voisin de Labraunda.

Sur les monnaies il apparaît le plus souvent tenant une hache dans la main droite et une lance (?) dans la main gauche.

Zeus Lepsynos facing, holding labrys and
Zeus Lepsynos facing, holding labrys and
press to zoom
image00131
image00131
press to zoom
Cult statue of Zeus Lepsynos standing fa
Cult statue of Zeus Lepsynos standing fa
press to zoom

Certaines colonnes portent des inscriptions qui signalent que des personnalités locales ont contribué à la construction du temple. Il semble que la construction de celui-ci fut décidée et entreprise à l'époque hellénistique, puis poursuivie à l'époque romaine. Les colonnades, réalisées à l'époque romaine, n'ont pas été terminées, du moins la réalisation des cannelures, travail long et coûteux.

colonne inscriptions 08
colonne inscriptions 08
press to zoom
inscr 17 2
inscr 17 2
press to zoom
0f38779f23e9c4a6df8136450c88abf9
0f38779f23e9c4a6df8136450c88abf9
press to zoom
colonne inscriptions 08
colonne inscriptions 08
press to zoom
inscr 17 2
inscr 17 2
press to zoom
0f38779f23e9c4a6df8136450c88abf9
0f38779f23e9c4a6df8136450c88abf9
press to zoom
temple plan avec n° des colonnes 100e
temple plan avec n° des colonnes 100e
press to zoom
restitution élévation Est 100e (ombrée)
restitution élévation Est 100e (ombrée)
press to zoom

La base du Démos des Mylasiens et l'autel, au Nord du temple.

 

Photo et Dessin : D. Laroche

20210728_170735
20210728_170735
press to zoom
Fig Zeus perspective ombré (small)
Fig Zeus perspective ombré (small)
press to zoom