SD 406 Pilier des Rhodiens

Au moment où s’achèvent les travaux de reconstruction du temple, c’est-à-dire vers 330-320 av. J.-C., une nouvelle terrasse, plus élevée, est construite le long du mur de péribole Est, afin d’accueillir de nouvelles offrandes.

C’est à ce moment là qu’est érigé un pilier quadrangulaire élevé (le premier de la série, à Delphes) qui supporte une représentation du char d’Hélios surgissant de la mer (lever du soleil), tourné vers l’ouest.

L’occasion de cette consécration est probablement la "libération" de Rhodes, à la mort d’Alexandre (-323), lorsque les Rhodiens expulsent la garnison macédonienne et retrouvent leur autonomie.

La grande quantité de blocs conservés garantit l’exactitude de la restitution proposée ici.

Du groupe sculpté ne subsistent plus qu’une pierre avec vagues (et trace d’un dauphin bondissant) et une pierre rouge qui portait le char en pierre et surtout la statue du dieu Hélios. Il se pourrait que ce groupe en pierre ait été une réplique d’un original du sculpteur Lysippe (en bronze) érigé à Rhodes.

Plusieurs représentations contemporaines permettent d’avoir une idée assez précise de l’allure de ce monument exceptionnel.

La dédicace, gravée deux fois, est laconique : "Le peuple des Rhodiens à Apollon Pythien".

Une représentation contemporaine du monument : plat apulien conservé au Louvre et montrant les quatre chevaux jaillissant des vagues, avec un dauphin bondissant.

Cette représentation sera reprise de très nombreuses fois durant l’époque hellénistique

(ci-dessous : métope d'Ilion)

En voir plus

Site d'informations sur Delphes, créé par Didier Laroche

 

Email: Didier.Laroche@wanadoo.fr                Tel: 06 85 53 95 53

 

  • Twitter Basic
  • Facebook Basic
  • Instagram Basic
  • Pinterest Basic
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now
10.891